Qu’est-ce-que le qigong?

Le qigong (qui se prononce bien Chi-Kong!) est une gymnastique traditionnelle chinoise qui permet l’harmonisation du souffle, du corps et de l’esprit.

Le qi signifie «énergie vitale» (on parle parfois de souffle vital, mais cela dépasse le concept habituel de respiration) et gong signifie «travail»

On peut donc traduire qigong par la maîtrise de l’énergie ou le travail du souffle.

L’objectif, pour le pratiquant, est d’harmoniser (c’est-à-dire équilibrer) les énergies vitales, voire les rétablir si le déséquilibre est important, dans un objectif de longévité (en bonne santé).

Cet art millénaire remonte aux origines de la culture chinoise, sous l’influence du Taoïsme initialement. Les textes fondateurs sont le  Livre de la Voie et de la Vertu (Tao-tö-king) de Lao Tseu. Différentes influences sont venues secondairement du bouddhisme et du confucianisme.

Les liens avec les éléments et la nature sont fondamentaux dans le qigong.

Quels sont les grands principes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)?

Le qigong est l’un des outils thérapeutiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)

Pour la médecine traditionnelle chinoise, le corps humain est réparti en 5 «organes» qui ne sont pas des organes d’un point de vue anatomique mais des fonctions du corps humain (foie, coeur, rate, poumon, rein). Par exemple, la rate est chargée de la fonction digestive et de l’assimilation des nutriments (issus de l’alimentation, mais aussi de la respiration et de notre hygiène de vie).

La mise en mouvement est permise grâce au qi (que l’on peut résumer par le terme « énergie »). La circulation de cette énergie se fait principalement par les méridiens.

L’équilibre de l’univers repose sur l’équilibre entre le Yin et le Yang. L’équilibre d’un individu repose sur l’équilibre personnel de ces 2 entités, et le maintien de cet équilibre permet la santé. Cet équilibre varie d’un instant à l’autre, en fonction des saisons, des événements de vie et de tout ce qui nous « nourrit » (alimentation, respiration, pensées, émotions, satisfactions, développement personnel…).

En MTC, les maladies correspondent à des blocages qui se font dans la circulation de cette énergie. Un blocage au niveau d’un point énergétique (les fameux points d’acupuncture) peut entraîner par exemple une douleur ponctuelle, à un endroit donné. Un blocage sur le trajet d’un méridien peut entraîner des désordres plus généraux. Un blocage de l’énergie au niveau du méridien du cœur peut donner par exemple des problèmes comme l’hypertension artérielle ou de l’anxiété. Si les blocages persistent, les répercussions peuvent être plus graves. Un bon thérapeute chinois est censé vous soigner avant l’apparition des maladies…

C’est une médecine basée essentiellement sur la notion de prévention, en agissant en permanence sur cette notion d’équilibre à maintenir. Vous imaginez bien que la relation patient-médecin est assez différente de celle de notre vision occidentale, et que le travail personnel pour maintenir l’équilibre est tout aussi important que celui du thérapeute! Chaque personne peut agir sur sa santé de manière préventive, en améliorant son hygiène de vie, à commencer par trouver une alimentation équilibrée.

Le qigong est un autre outil très facile à mettre en place dans son quotidien pour être en meilleur santé.

Envie de découvrir notre programme de journées « plantes et qigong »?

Quels sont les bienfaits de la pratique régulière du qigong?

Le qigong est classé en occident parmi les pratiques psychocorporelles. De plus en plus de services de médecine occidentale proposent le qigong comme complément aux thérapeutiques classiques, et de plus en plus d’études montrent les bienfaits du qigong pour la santé.

Le qigong permet l’harmonisation du corps (la matière), du coeur (le centre vital, source de l’énergie vitale, mais aussi le centre des émotions) et de l’esprit (le mental, relié à la spiritualité et aux éléments qui nous dépassent).

Harmoniser, c’est-à-dire équilibrer ces 3 dimensions.

Cet équilibre est alors garant d’une bonne santé.

Le qigong se pratique par des mouvements spécifiques qui agissent sur ces 3 dimensions:

  • Le corps: travail sur l’équilibre articulaire, entretien des muscles et des tendons, massages internes des organes, en parallèle avec un travail sur les méridiens (étirements spécifiques, stimulation de certains points)
  • Le cœur: travail sur la respiration, en lien avec l’équilibre du système nerveux autonome, responsable des fonctions vitales du corps, travail sur la gestion des émotions (ne pas les nier, mais les accepter pour mieux les apprivoiser)
  • L’esprit: un mental agité, ou au contraire peu utilisé, est aussi source de blocages, du point de vue de la médecine chinoise, et donc sources de maladies (maladies mentales ou maladies dégénératives du cerveau, par exemple): le qigong permet de ramener le calme ou de mieux faire circuler l’énergie selon le cas.

Le lien avec la saison en cours est aussi très important en médecine chinoise. La pratique du qigong s’adapte à la saison en cours et va proposer des renforcements différents selon l’organe de saison (travail spécifique sur le foie au printemps par exemple, sur le coeur en été, ou le rein en hiver).

Quels sont les avantages du qigong, par rapport à d’autres pratiques psycho-corporelles ou pratiques sportives?

L‘avantage du qigong est que la pratique est douce, accessible à tous, quel que soit l’âge ou les pathologies sous-jacentes. L’objectif n’est pas d’atteindre un niveau standardisé mais de pratiquer à son rythme et en fonction de ses possibilités, sans atteindre le niveau traumatique (ce qui est beaucoup plus fréquent avec certaines pratiques sportives). Les bénéfices peuvent se voir dès la première séance sur la détente et la sensation d’apaisement. Il faut cependant une pratique régulière pour que l’équilibre, indispensable au maintien d’une bonne santé, puisse se réaliser.

Aucun besoin de matériel, ni de tenue spécifique.

Les mouvements se font debout (pas besoin de tapis), en intérieur ou en extérieur. Une tenue ample, confortable permet d’être plus à l’aide, mais on peut aussi pratiquer dans la journée, sur son lieu de travail, lorsque le besoin se fait sentir.

Quelques minutes d’étirement suffisent pour recharger ses batteries!

Le qigong est particulièrement efficace dans la gestion des problèmes de stress, les douleurs chroniques, mais aussi la prévention des maladies articulaires (arthrose, mal de dos, suites de fracture…). Il fait aussi partie des médecines complémentaires utilisées dans le cadre de la prise en charge des maladies cancéreuses (amélioration des douleurs, des effets secondaires de traitements, amélioration du sommeil, gestion du stress lié en partie à la maladie).

Différents objectifs, donc, en fonction du contexte:

  • Simple pratique sportive, pour favoriser la détente, le dérouillage articulaire et le renforcement musculaire
  • Pratique du qigong dans une démarche globale de prévention-santé (action sur l’état émotionnel, prise de conscience de l’importance de l’hygiène de vie, de la gestion des émotions…)
  • Accompagnement spécifique d’une maladie chronique

La pratique du qigong peut aussi mener à un véritable « art de vivre« , car source de réflexion, de travail personnel et de nombreuses prises de conscience. Il ne peut se résumer en tout cas, à une simple activité sportive. Il n’est pas nécessaire, non plus, d’être un adepte de la culture asiatique, pour prendre plaisir à cette pratique. La part spirituelle de la pratique du qigong est un « plus », libre à chaque pratiquant d’y accéder… ou pas!

Envie de découvrir le qigong?

N’hésitez pas à aller découvrir cette pratique beaucoup moins connue que le yoga, mais très proche au niveau de la philosophie.

Pour les arlésiens, vous pouvez vous rapprocher de l’association « au fil de soi », qui propose différents cours encadrés par Denis Belmonte, notre partenaire bien-être.

Et si vous souhaitez vous offrir ou vous faire offrir une journée détente « plantes et qigong », allez voir le beau programme que nous vous avons concocté avec Denis ICI!

Bonne découverte du qigong!