les co-fondatrices

 

Passionnée par les plantes médicinales, les huiles essentielles et la cosmétique naturelle, j’ai co-créé Phytopause afin de mettre en place des ateliers permettant à la fois de se détendre tout en respectant la Nature pour mieux prendre soin de soi et de sa famille.

Des ateliers pour vous accompagner lorsque vous avez envie de changer de mode de vie, mais que vous ne savez pas par où commencer, ou que vous êtes perdus dans tous les discours contradictoires que vous entendez.

Médecin de formation, je me suis formée à l’utilisation des plantes médicinales chez IMDERPLAM. Je suis certifiée animatrice d’ateliers de cosmétique naturelle par le laboratoire MH, et en cours de formation complémentaire en aromathérapie.

J’ai choisi de changer de métier pour concilier ma passion avec mon mode de vie.

Anne-Sophie

Cliquez-ici pour en savoir + sur Anne-Sophie

Maman de 2 enfants et soucieuse de leur devenir, j’ai décidé de faire une pause dans ma vie professionnelle et de participer avec ma soeur au projet Phytopause.

L’accompagner sur ce projet m’a permis de prendre du recul face au stress qui prenait de plus en plus de place dans mon quotidien. 

Avec cette course au « toujours plus », « toujours mieux », j’essaye maintenant d’appliquer au maximum cette phrase qui est devenu mon crédo : « un pas après l’autre…un jour à la fois ». Ce n’est pas grand chose, mais ça fonctionne pour moi 😉

Aujourd’hui, j’ai repris une activité de conseillère en ligne et je me charge principalement de la gestion administrative et commerciale de Phytopause pour mon plus grand plaisir !

Caroline

nos valeurs

 

Défendre la nature

Promouvoir la santé

Respecter les êtres humains

Nous avons créé Phytopause pour nous engager dans la transition écologique. Nous pensons qu’il faudrait un peu plus de bienveillance, et un peu moins de logique marchande, que ce soit dans nos rapports avec la nature, ou dans nos rapports entre êtres humains.
Un monde plus soucieux de son environnement doit chercher à maintenir l’harmonie naturelle qui existe entre les êtres vivants plutôt que vouloir s’y opposer.
Nos ateliers sont avant tout un moment ludique et créatif, un moment de détente au cœur des plantes. Mais nous souhaitons que ce soit également un moment d’échanges et de partages, un espace de découverte des merveilles du monde végétal. Nous proposons un accompagnement en douceur, pour les personnes qui souhaitent améliorer leur qualité de vie d’un point de vue écologique.

Parce ce que nous ne pouvons pas tout changer du jour au lendemain et que chacun y va à son rythme, nos ateliers s’adaptent à tous les âges et tous les niveaux. Toujours en petits groupes pour favoriser les échanges et rester disponible.

Plaisir et écologie ne sont pas incompatibles !

nos engagements

 

Ateliers en petits groupes pour faciliter les échanges

Choix préférentiel de fournisseurs sélectionnés pour la qualité de leurs produits (petits producteurs, circuit court dès que cela est possible sans représenter un surcoût rédhibitoire, matériaux renouvelables…)

Accompagnement personnalisé (orientation dans le choix des ateliers, formules sur mesure à la demande, disponibilité…)

Le ginkgo…

Nous avons choisi le ginkgo comme plante emblématique de Phytopause. Il est pour nous le symbole de la résistance :

Résistance aux catastrophes : c’est l’une des plus anciennes plantes actuelles du règne végétal, elle a en particulier résisté aux irradiations nucléaires au Japon.

Résistance au stress : ses principes actifs ont été beaucoup étudiés, et elle est considérée comme une plante médicinale permettant de mieux faire face aux symptômes du stress.

Résistance au vieillissement : elle est utilisée pour favoriser la circulation sanguine et éviter que les petites artères, en particulier du cerveau, s’encrassent, ce qui doit permettre une meilleure oxygénation, et donc une meilleure activité cérébrale (ce qui conditionne une meilleure activité physique et une meilleure mémoire).

Et en plus d’être utile, c’est aussi une beauté végétale à part entière : sa forme (faisant penser au papillon), sa légèreté, ses couleurs dorées à l’automne (on le surnomme « l’arbre aux 40 écus »), ne peuvent laisser indifférents !